La polémique Campion / Benalla

Je suis absolument consterné de voir une nouvelle fois à l’œuvre l’instrumentalisation médiatique, le déchaînement des « Haters » et les approximations incroyables de certains « journalistes ».

De quoi parlons-nous ?

Les Nations Unies ont fait du 21 mai la journée mondiale pour la diversité culturelle, le dialogue et le développement afin d’assurer la promotion des questions de diversités et de dialogue.

A notre petit niveau, nous les forains parisiens, nous avons décidé de célébrer à la Foire du Trône cette journée et de mettre en lumière et d’aider une association formidable : « Innocence en danger ».

Sur la base de ces valeurs humanistes et fraternelles, de nombreux artistes sont venus nous apporter leur soutien : Christina Cordula, marraine de l’opération, mais aussi Pierre Jean Chalençon, Gérald Dahan, Francis Lalanne, Frédéric Longlois, José Todaro, Alain Turban, Pattika, Silvère Albéric Deschamps, Morgan Joubert, Christina Lebon.

Lors de cette événement, dans la foule des anonymes et en toute discrétion, j’ai aperçu Alexandre Benalla que j’ai eu, semble-t-il, le tort de saluer.

A partir de là, la machine médiatique a démarré par un premier article intitulé « Campion et Benalla ensemble à la Foire du Trône », expliquant que j’avais invité Benalla pour lui permettre de porter un regard professionnel sur la sécurité de la Foire.

Dès le départ dans les médias, pas un mot, sur ce qui en réalité nous réunissait ce jour-là : La journée de la diversité et l’association Innocence en danger, ni les autres personnalités présentes. Consternant !

Un incroyable emballement médiatique :

Force est de constater le peu de sérieux des journalistes à l’œuvre dans cette affaire. L’Express « Alexandre Benalla planche sur la sécurité de la Foire du trône pour Marcel Campion », qui devient par le jeu de la surenchère pour Europe 1 « Alexandre Benalla devient le « Monsieur sécurité » du forain Marcel Campion », le (à priori) sérieux magazine Capital se lance alors dans la surenchère avec le magazine Closer « MARCEL CAMPION CHOISIT ALEXANDRE BENALLA POUR ASSURER SA SÉCURITÉ ! »/ « Alexandre Benalla embauché par Marcel Campion pour superviser la sécurité de la Foire du Trône », plus prudent mais sans vérification, France 3 annonce : « Marcel Campion confie un audit sur la sécurité de la Foire du Trône à Alexandre Benalla » et pour la Charente Libre « BENALLA A TROUVÉ UN NOUVEAU BOULOT… » rien que ça ! …

C’est au total plus de 50 articles aux titres et aux contenus hasardeux, qui vont zapper l’essentiel, ce qui nous a réunis initialement à la Foire du Trône : La journée de la diversité et le combat de l’Association Innocence en danger. La course, à l’audience et aux cliques sur internet, doit-elle obligatoirement pousser certains journalistes à souffler sur les braises de la haine et de nos bas instincts ? Donner de l’espace médiatique à la journée de la Diversité et à l’association Innocence en Danger n’est-ce pas plus positif et intéressant que la rencontre Campion / Benalla ?

Comment ne pas parler d’instrumentalisation médiatique ? Le comportement léger et peu professionnel de certains journalistes entachent régulièrement la réputation et la crédibilité de toute la profession. Cela ne peut plus durer.

Rechercher et conserver l’excellence sur la question de la sécurité :

Ceci étant dit, oui, la sécurisation de leurs événements a toujours été une priorité pour les forains. Dans le passé, certaines Fêtes Foraines n’ont pas su proposer une sécurité suffisante, faisant fuir les familles avec enfants. Pour moi et pour les forains parisiens, une Fête Foraine, c’est d’abord une fête familiale qui doit séduire un public allant de 7 à 77 ans ! La sécurité a toujours été pour nous une priorité absolue. Grâce à nos efforts, au travail accompli avec la Préfecture et la Police Nationale, nous pouvons accueillir aujourd’hui les familles avec enfants dans les meilleures conditions, pour leurs faire vivre la meilleure expérience possible.

Alexandre Benalla a fait l’objet d’un déchaînement médiatique, trop souvent monté en épingle, à des fins politiques et de déstabilisation. Mais auprès des professionnels de la sécurité (du Ministère de l’Intérieur à la Préfecture de Police) j’ai entendu beaucoup d’éloge sur son dévouement et sa parfaite connaissance du sujet. Alors, oui avoir son avis sur la sécurité de la Foire du Trône m’intéresse. Rien de plus.

Mais rappelons-le, au-delà des clichés malveillants qui me décrivent comme « le roi des forains », je ne suis ni propriétaire, ni le directeur de la Foire du Trône. Simplement une personnalité médiatique, un porte-parole et un défenseur d’une profession et d’une culture, que j’aime profondément.

La vidéo à l’origine de cette affaire :

Marcel CAMPION | Libérons Paris

Parlez-en
à vos amis

Libérons Paris
sur Youtube

Marcel Campion vous donne
rendez-vous, en vidéo,
sur sa chaîne pour
le suivre au quotidien
dans son actualité

Marcel Campion propose de lever des fonds pour aider les migrants

Marcel Campion propose de rouvrir les voies sur berges

Marcel Campion au micro de Boulevard Voltaire sur les poubelles qui envahissent Paris

ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE ET DÉCOUVREZ TOUTES NOS VIDÉOS