Le Maire de Paris doit être élu au suffrage universel direct !

Les Parisiens et Parisiennes, ne veulent pas être les grands perdants de l’élection municipale de 2020 !

Comment qualifier de démocratique une élection, dont tout l’enjeu politique et stratégique échappe à l’immense majorité des électeurs ?

Pourquoi Paris aurait un statut différent des 35 000 autres communes françaises ?

Suffrage universel direct

En 2020, l’élection municipale doit être d’abord la recherche de la meilleure gouvernance possible pour nos concitoyens avant d’être le fruit ou la conséquence de l’histoire. Alors que la campagne municipale démarre, le temps du retour d’expérience est venu.

Au-delà du bilan désastreux d’Anne Hidalgo, les conditions de son élection doivent nous interroger :

• Aux dernières élections municipales, candidate dans le 15e arrondissement de Paris, Anne Hidalgo n’a recueilli que 36,6 % des bulletins contre Philippe Goujon largement élu par 63,4 % des voix. Cette expression directe du choix des électeurs place de même Nathalie Kosciusko Morizet devant Anne Hidalgo, 35,63 % contre 34,40 % des suffrages exprimés sur l’ensemble des 20 arrondissements de Paris. Un scénario déjà vécu en 2001 : Bertrand Delanoë avait été élu alors que la droite était majoritaire en nombre de voix.

• En parallèle, l’abstention de 41,6 % des électeurs, lors de ces dernières élections municipales à Paris, est un signal d’alarme qu’il serait irresponsable d’ignorer.

Cette situation remet en question la légitimité du Maire de Paris et met en exergue un problème de transparence démocratique.

En dépit d’un rejet clair des électeurs, est-il compréhensible et acceptable que Madame Hidalgo soit devenue Maire de Paris uniquement par des jeux politiques (opaques) au sein du Conseil de Paris ?

Pour garder vivante la démocratie locale, la commune doit rester un lieu privilégié de démocratie locale. Pour cela, l’élection au suffrage universel direct du Maire de Paris s’impose comme une nécessité.

Pour 2020, il est urgent d’en finir, à Paris, avec un système qui nous renvoie aux errances et dysfonctionnements de la 4ème République. Déjà en 1962, le Général de Gaulle faisait ce constat : « L’accord direct entre le peuple et celui qui a la charge de le conduire est devenu, dans les temps modernes, essentiel à la République (…) Par le suffrage universel (…) nous aurons, au moment voulu, à assurer que dans l’avenir, et par-delà les hommes qui passent, la République puisse demeurer forte ».

Ensemble, même si vous ne souhaitez pas soutenir ma candidature, mobilisons-nous pour faire respecter et entendre les voix des Parisiennes et Parisiens !

Pour que les élections de 2020 soient d’abord la Victoire des Parisiens et Parisiennes !!!

Parlez-en
à vos amis

Libérons Paris
sur Youtube

Marcel Campion vous donne
rendez-vous, en vidéo,
sur sa chaîne pour
le suivre au quotidien
dans son actualité

Marcel Campion propose de lever des fonds pour aider les migrants

Marcel Campion propose de rouvrir les voies sur berges

Marcel Campion au micro de Boulevard Voltaire sur les poubelles qui envahissent Paris

ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE ET DÉCOUVREZ TOUTES NOS VIDÉOS