Marcel Campion en aparté sur la musique et le jazz manouche

Marcel Campion a découvert la musique lorsque gamin, il traînait le soir avec les romanichels. Même si ses journées étaient tristes et pauvres en nourriture, – il est né pupille de la nation et n’a connu son père qu’à l’âge de 7 ans -, il a découvert très jeune la chaleur des sons de guitare que les hommes jouaient jusque tard dans la nuit, en bande joyeuses, autour d’immenses feux de camp.

Lorsqu’il est parti de chez lui à 14 ans et qu’il dormait là où il trouvait du travail et un lit de fortune, Marcel Campion a commencé à fréquenter, pour ne pas rester seul, un bistrot de Saint-Ouen, La Chope des Puces, où gitans et musiciens se réunissaient pour faire la fête en jouant les airs de l’immense Django Reinhardt qui a inventé le jazz manouche et qui, en 1953, venait de décéder.

Convaincu que la musique l’accompagnera toute sa vie, Marcel Campion demande à un grand de lui apprendre à jouer de la guitare qu’il n’arrêtera plus jamais de jouer.

Depuis les années 1990, il organise tous les ans dans les jardins des Tuileries un concert ainsi qu’un concours de jeunes talents en partenariat avec la Sacem et les magasins Paul Beuscher qui offre des emplis et des guitares aux lauréats.

Pour boucler la boucle, Marcel Campion rachète La chope des Puces où il va régulièrement jouer le dimanche lorsqu’il est à paris, et créée à l’étage une école de musique, c’est d’ailleurs à La Chope des Puces que Thomas Dutronc découvre le jazz manouche avec lequel il fait carrière.

Parlez-en
à vos amis

Libérons Paris
sur Youtube

Marcel Campion vous donne
rendez-vous, en vidéo,
sur sa chaîne pour
le suivre au quotidien
dans son actualité

Marcel Campion propose de lever des fonds pour aider les migrants

Marcel Campion propose de rouvrir les voies sur berges

Marcel Campion au micro de Boulevard Voltaire sur les poubelles qui envahissent Paris

ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE ET DÉCOUVREZ TOUTES NOS VIDÉOS