Mise au point de Marcel Campion

Face au début de polémique suite à la réunion de campagne organisée par mon mouvement le lundi 29 avril 2019 à Paris, je souhaite mettre les choses au clair.

1- Sur l’article du Monde :

Il est d’abord surprenant de constater qu’un journaliste du Monde soit venu participer à cette réunion, sans se présenter au préalable.

Il est encore plus surprenant que ce dernier n’est retenu de cette soirée, que mes propos relatifs à l’équipe d’incapable qui dirige actuellement la Mairie de Paris. Pas une ligne sur mes propositions, pas une ligne sur le succès de cette réunion de campagne, pas une ligne sur la colère des parisiens présents. La question de la circulation à Paris ? Pas important. La question de la propreté à Paris ? Pas important. La question de la sécurité à Paris ? ¨Pas important. La question de l’endettement record de la Ville de Paris ? Pas important.

Mais en revanche, contacter le communiste Ian Brossat entre 22h20 et 23h30, heure de bouclage du Monde, immédiatement à la sortie de cette réunion de campagne. Super important.

La démarche partisane et politique, individuelle, de ce journaliste ne fait pas honneur au journal Le Monde et aux nombreux talents qui ont construit la formidable histoire de ce quotidien prestigieux.

2- La mandature d’Anne Hidalgo et de ses acolytes est une catastrophe sans précédent.

Les parisiens sont en colère !

L’heure n’est plus au politiquement correct. Il faut appeler un chat un chat.

L’endettement record de la Ville de Paris que chaque parisien va devoir payer est notamment de la responsabilité de l’adjoint au logement communiste Ian Brossat.

Chaque année, c’est au minimum 300 millions d’euros des impôts des Parisiens qui partent directement dans la poche des marchés financiers pour le remboursement de la dette, au lieu de servir les parisiens. C’est plus que le budget de la culture ! C’est plus que le budget consacré aux seniors !

La politique d’Anne Hidalgo (et de son adjoint communiste Ian Brossat) d’acquisition sans précédent de logements sociaux a totalement déséquilibré le marché de l’immobilier parisien. Cette politique a joué un rôle majeur dans la hausse des prix qui ne permet plus aujourd’hui aux classes moyennes de pouvoir devenir propriétaire de leur logement.

Comme d’habitude avec la bande Hidalgo, on favorise une minorité au détriment de la majorité.

C’est une véritable escroquerie, motivée par des intérêts particuliers et des ambitions personnelles. La politique d’Anne Hidalgo et Ian Brossat est contraire à l’intérêt général.

Le projet de notre mouvement et nos propositions :

Faire de la gestion de l’espace public la première priorité de la mairie de Paris pour une ville propre, où on circule et où on est en sécurité.

Je m’engage en tant que maire de Paris à ne faire qu’un seul mandat et à ne pas être rémunéré.

Je compte sur mon expérience d’entrepreneur pour redresser les comptes de la ville et pour remettre la mairie de Paris au service exclusif de ses habitants.

Marcel CAMPION | Libérons Paris

Parlez-en
à vos amis

Libérons Paris
sur Youtube

Marcel Campion vous donne
rendez-vous, en vidéo,
sur sa chaîne pour
le suivre au quotidien
dans son actualité

Marcel Campion propose de lever des fonds pour aider les migrants

Marcel Campion propose de rouvrir les voies sur berges

Marcel Campion au micro de Boulevard Voltaire sur les poubelles qui envahissent Paris

ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE ET DÉCOUVREZ TOUTES NOS VIDÉOS